Bretagne Culture Diversité au festival de cinéma de Douarnenez

6 août 2021

L’association Bretagne Culture Diversité est heureuse d’être partenaire du festival de cinéma de Douarnenez qui s’intéresse cette année aux peuples et luttes en Grèce.

Présentation de Bed.bzh
Tous les après-midis sur le Festival, des projections privées seront proposées dans la Cosmopolite Caravane ! L’occasion d’aller sur le site Bretagne et diversité, plus de 850 films sur la diversité culturelle à découvrir en ligne.

Partenaire d’une palabre
Le 26 août, nous sommes partenaires dans l’organisation d’une palabre à la salle des halles de 10h à 12h30 sur une thématique chère au festival : « Comment habiter la terre ? Y-a-t-il une manière « authentique » d’habiter la terre ? »

La question « Comment habiter la terre ? » est LA question récurrente du festival de cinéma de Douarnenez depuis plus de 40 ans. Créé en 1978, le festival s’inscrit notamment alors dans la lutte contre le projet d’installation d’une centrale nucléaire à Plogoff, à la pointe du Cap Sizun. Outre les dommages sur l’environnement naturel, cette décision imposée à la population témoignait d’une non-reconnaissance d’une culture, d’une histoire, d’une manière d’habiter la terre, voire d’en prendre soin.

Année après année, le festival se positionne à contre-courant des discours et des actes d’uniformisation des cultures, des paysages, des environnements, des pays, des corps… Il invite d’autres peuples à témoigner de leur relation à l’espace, aux pays, aux paysages… Considérant qu’on ne peut pas parler de diversité, de droits culturels, d’écologie en étant « hors sol »… Il a toujours interrogé l’ailleurs mais aussi l’ici. D’où la nécessité de se poser aujourd’hui la question : comment habite-t-on (et peut-on habiter) la terre en Bretagne ?

Ces réflexions rejoignent celles de Bretagne Culture Diversité sur la diversité, le patrimoine et la connaissance de son environnement. Depuis quelques mois, BCD s’interroge notamment, dans le cadre d’un cycle de conférences, sur les modalités de la fabrication de l’authentique. Ici, il s’agirait donc, également, de se demander s’il y a une manière « authentique » d’habiter la terre ? Comment et pourquoi ? Pour « habiter », il faut penser son environnement dans sa particularité, voire son unicité. À partir de l’extrême diversité des lieux, comment réussir à non pas s’approprier et exploiter son environnement, mais à s’y inscrire et le respecter ?
 
Intervenants :
Introduction : Christian Ryo (Festival de Douarnenez) et Tudi Kernalegenn (BCD)
François de Beaulieu : écrivain, ethnologue et naturaliste
Yves Lebahy : géographe
Jean Moalic : président de Plogoff Mémoire d’une Lutte
Animateur : Stefan Moal, professeur de breton

This site is registered on wpml.org as a development site.