Bécédia – Territoire et tourisme : « Bretagne : Terre de fêtes ? »

21 mai 2014

Monteneuf, centre « les Landes » – vendredi 23 mai 2014 de 18h à 20h.

Mois de Mai, les premiers beaux jours, la Bretagne se prépare à accueillir les touristes. La rencontre entre tourisme et culture est parfois chargée de malentendus. En Bretagne, cette rencontre passe forcément par la fête. Fêtes folkloriques montrant un pays en costume qui n’est plus, mais aussi lieux de rencontres humaines et d’échanges plus authentiques.

Comment ces trois entrées, culture, tourisme et fête interagissent en Bretagne ?

Quelle image de la culture bretonne les fêtes véhiculent-elles ?

Est-elle satisfaisante ?

Qu’apportent ces fêtes à la culture ?

Qu’attend le public touristique au travers de ces fêtes ?

Ces fêtes sont-elles le meilleur espace de rencontre entre tourisme et culture ?

Des questions auxquelles les intervenants du 23 mai à Monteneuf tenteront de répondre :

Marie-Armelle Barbier-Le Deroff

Ethnologue, maître de conférences (e-r), chercheure associée au CRBC (Centre de recherches bretonnes et celtiques), UBO.

Principaux domaines de recherche :

– Anthropologie du corps (actions du quotidien : pratiques « corporelles », savoirs, savoir-faire et représentations)
– Anthropologie des patrimonialisations (constructions sociales, culturelles et symboliques)
– Anthropologie de la perception (impact des mises en images et en mots dans la construction du rapport à l’autre).

Responsabilités exercées : Doyen de la Faculté des Lettres et Sciences humaines, UBO.
Co-directrice du master professionnel « Développement de projets en tourisme culturel », UBO.

Résumé de son intervention : « Fêtes, fest, festivals en Bretagne… : ces occasions de construction et d’expression d’identités collectives, ces temps et ces espaces de lien avec hier, d’ouverture sur l’autre et sur l’ailleurs seront plus particulièrement analysés en tant que laboratoires d’idées et de pratiques novatrices pouvant influencer de manière durable les dynamiques territoriales ».

Lisardo Lombardia

Originaire des Asturies (Espagne), il se passionne pour la culture et la musique asturiennes. Il est co-fondateur du Collectif Belenos, groupe d’études celtiques asturiennes, préside la fondation qui publie la revue Asturies, memoria encesa d’un país,

a créé une société une société d’édition musicale, il a mis en place un centre culturel asturien très actif. Il est membre du comité organisateur et délégué du Festival aux Asturies et est directeur général du Festival interceltique de Lorient depuis 2007.

Résumé de son intervention : « Le Festival interceltique est né il y a 44 ans de la volonté de ses fondateurs de contribuer au développement de la musique et de la culture bretonnes et des pays celtiques. Par sa fréquentation, c’est l’un des grands festivals en France, il touche un large public populaire qui aime à retrouver la parade des nations celtes. Le festival est aussi un lieu de rencontres et de créations culturelles. Il permet de découvrir de nouvelles productions à chaque édition. »

Michael Dodds

Après des études d’histoire et « Recreation & Tourism Management », Michael Dodds a débuté sa carrière au sein du cabinet L & R, à Londres, pionnier en matière de développement touristique. Passionné par la France, il a, depuis 1992, passé quinze ans à aider les sites, villes et régions touristiques français à se promouvoir. En arrivant en Bretagne en 2009, comme directeur du Comité régional du tourisme, sa lettre de mission était claire : passer d’une économie de cueillette à une stratégie de conquête, moderniser l’image de la destination Bretagne. Il a assumé un virage Web pour le tourisme breton et renforcé une éthique de service public, privilégiant la mise en avant des principes de qualité et de développement durable.

Résumé de son intervention : « Élément constitutif de l’identité régionale, la fête est perçue comme une tradition à faire vivre. C’est aussi un facteur de lien social, un outil d’animation touristique, voire un facteur d’attractivité en tant que tel (comme par exemple le festival des Vieilles Charrues ou le Festival interceltique de Lorient). Tandis que le Conseil régional joue un rôle de fédérateur des fêtes se déroulant pour la Saint-Yves, via un intitulé commun, Fête de la Bretagne, le Comité régional du tourisme engage les touristes à « vibrer en Bretagne », via la promotion de la Bretagne festive sous toutes ses formes (événements, concerts, bars, cafés-concerts, clubs…). »

Yann Port-Hellec

Yann Port-Hellec dispose d’un Mastère en développement économique local (Sup de Co Caen). Il a démarré sa carrière professionnelle au sein d’un bureau d’études en aménagement du territoire à Annemasse (74), puis a dirigé une agence de développement économique à La Mure d’Isère (38). Il est directeur du Pays touristique de l’Oust à Brocéliande depuis décembre 2000.

Résumé de son intervention : « Le Pays touristique de l’Oust à Brocéliande – aujourd’hui « Destination Brocéliande » – a développé un programme d’interprétation d’interprétation du patrimoine mettant l’habitant au cœur de la démarche touristique. Depuis quelques années, l’événementiel y est utilisé comme contributeur d’image, révélateur de l’identité touristique et culturelle du territoire, et également créateur de lien. Un exemple : la Semaine du Dragon, initiée en 2009. »

This site is registered on wpml.org as a development site.