Nouveau cycle de conférences : La fabrik’ de l’authentik’

8 janvier 2021

Bretagne Culture Diversité lance sa deuxième série de conférences thématiques à partir du jeudi 21 janvier. Après s’être penchée sur les Âges d’or de la Bretagne, BCD explore cette fois les enjeux de la fabrication de l’authenticité. 

Aujourd’hui, et sans doute plus que jamais, l’invocation à « l’authentique » ressemble à une formule magique pour qualifier aussi bien une pratique culturelle, un paysage, qu’une expérience ou un produit alimentaire. Or, l’authenticité revendiquée n’est pas forcément synonyme de vérité historique. Répondant à des besoins du présent, l’invocation de l’authenticité est souvent au contraire sous-tendue par des stratégies et des objectifs, qu’ils soient identitaires, politiques, touristiques ou économiques… Bretagne Culture Diversité lance ainsi en 2021 un cycle de conférences afin de comprendre les ressorts et les enjeux de « la fabrique de l’authentique ».  

Premier rendez-vous le jeudi 21 janvier 2021 de 18h à 19h30 en compagnie d’Éva Guillorel sur les débats sur l’authenticité dans la « fabrique » de la tradition orale bretonne. En raison de la crise sanitaire, ce premier rendez-vous se fera en ligne. 
 
Les débats autour de l’authenticité imprègnent toute l’entreprise de collecte et de publication des traditions orales de Basse-Bretagne depuis les premières décennies du XIXe siècle. La constitution des méthodes d’enquête et d’édition de textes, qui va de pair avec la définition progressive de critères de scientificité dans la démarche ethnographique, s’accompagne de controverses enflammées dont la plus célèbre est la « querelle du Barzaz Breiz ». Au-delà de cet exemple emblématique, l’activité des collecteurs peut être plus généralement questionnée, en s’interrogeant sur les motivations et les finalités du travail de recherche et de mise en valeur de ce patrimoine oral. Qu’il s’agisse des enquêtes de François-Marie Luzel en Trégor ou du grand projet inachevé du Barzaz Bro-Leon, les réflexions sur l’authenticité sont intimement liées à la tension entre fidélité aux sources recueillies et projets de diffusion des traditions orales – parfois en orientant délibérément leur message – auprès d’un public extérieur aux communautés dont elles sont issues. 

Le nombre de places étant limité, nous vous demandons de bien vouloir vous [inscrire ici].

Le nombre de participants est limité à 100 personnes, mais vous pourrez également suivre cette conférence sur notre page Facebook : https://www.facebook.com/bretagne.culturediversite.

This site is registered on wpml.org as a development site.