Inauguration du Quatro à Baud

Le Quatro, un nouveau bâtiment culturel sorti de terre à Baud a été inauguré le samedi 12 mars dernier sous un beau soleil.

Ce bâtiment rassemble sous un seul et même toit la médiathèque, le Cartopole de Baud rebaptisé « Le carton voyageur » (musée de la carte postale), un point info tourisme et un auditorium d’une cinquantaine de places.

Lumineux et convivial, ce pôle a tous les atouts pour devenir un lieu vivant et d’échanges, deux souhaits formulés à plusieurs reprises lors de cette journée inaugurale. L’équipement en matériel est également important : tablettes, fauteuils ergonomiques, ordinateurs, bornes interactives…

Ouvert depuis septembre 2015 le public est déjà conquis si l’on en croit les chiffres de fréquentation et d’abonnements à la médiathèque qui sont en hausse. La population Baldivienne dispose aujourd’hui de 1 566 m² de culture en plein cœur de la ville.

A noter également que dans le cadre du partenariat entre le Cartopole et Bretania, une borne interactive installée dans la médiathèque propose de naviguer sur le Portail des cultures de Bretagne.

[bloc-gris]

En préambule des discours, la compagnie de la Bande passante a présenté des saynètes réalisées à partir de cartes postales très appréciées du public (images : La Gazette du Centre Morbihan).

[/bloc-gris]

Loi sur la liberté de création, l’architecture et le patrimoine : des associations bretonnes mobilisées

Des associations bretonnes* se sont mobilisées en réaction au projet de loi relatif à la liberté de création, l’architecture et le patrimoine, présenté par la ministre de la Culture, Madame Fleur Pellerin, au conseil des ministres du mercredi 8 juillet 2015.

Le collectif participe activement depuis 2009 à la réflexion autour de ce projet de loi, et a, à de nombreuses reprises, été force de proposition auprès des instances compétentes afin que les pratiques amateurs soient reconnues dans un cadre légal, la législation actuelle étant inapplicable. Le collectif souligne que les pratiques amateurs et professionnelles, dans leurs différents champs d’action (musiques traditionnelles, théâtre…), sont complémentaires et solidaires et qu’elles participent très fortement au dynamisme de la vie culturelle de notre région.

Le collectif a ainsi demandé à ce que la notion de « pratique artistique amateur » soit reconnue et amendée dans le projet de loi lors de son vote le 29 septembre à l’assemblée.

De plus, les associations représentées au sein du collectif ont également proposé que la notion de « patrimoine culturel immatériel » soit ajoutée à la définition du patrimoine donnée à l’article L1 du code du patrimoine, conformément aux engagements internationaux souscrits par la France dans ce domaine.

Monsieur Patrick Bloche, député et président de la commission des affaires culturelles et rapporteur de ce projet de loi avait reçu les représentants du collectif le mardi 2 septembre dernier.

La session du mardi 29 septembre a adopté l’ensemble des propositions porté par le collectif et soutenu par les amendements des députés bretons Paul Molac et Jean-Pierre Le Roch. Le projet de loi sera étudié au Sénat en décembre 2015 ou janvier 2016.

[Lire l’article 11A Promouvoir la diversité culturelle et élargir l’accès à l’offre culturelle]

* Les membres de ce collectif : Bretagne culture diversité, Dastum, Falsab, Gouelioù Breizh, Kendalc’h, Kevre Breizh, Sonerion et War’l leur.

This site is registered on wpml.org as a development site.